Croquettes pour chat au poisson

Miaou, c’est le (gros) Chat Cuisine ! Je m’incruste sur le blog pendant que toute la famille est au boulot ou à l’école. Vous m’avez sûrement déjà vu au détour d’une photo de gâteau sur ce blog, mais le Père Cuisine me refuse toujours le droit d’expression. Il a sûrement peur que je lui fasse de l’ombre (bah oui, je suis quand même un peu enrobé, c’est sûr).

Je tenais absolument à vous demander si vous n’en aviez pas marre vous, chers lectrices et lecteurs, de voir toutes ces recettes compliquées ? Et vas-y que je te montre des jolis macarons à la vanille, des brioches suisses alléchantes, des gâteaux poires-chocolat indécents, des gourmandises à la cacahouète

Alors aujourd’hui, finis les chichis !  Moi, le (gros) Chat Cuisine, je vous présente MA recette ultime, le délice des mes journées, l’obsession de mes nuits, le nirvana de mes papilles : mes croquettes au poisson*…

poisson_d_avril - 1

Les ingrédients

(pour subvenir au besoin d’un chat svelte d’environ 5 6 kg pendant une petite semaine)

  • 1 sac de 5 kg de croquettes « OBESITY – contrôle du poids » de Royal Chaton

La recette

poisson_d_avril - 2

Passer votre nuit au pied du lit, si possible sur les jambes du Père Cuisine qui adore ça, j’en suis persuadé… même s’il persiste à prétendre le contraire.

Vers 5 ou 6 h du matin, commencer à bouger sur le lit, afin de préparer vos maîtres à un réveil progressif.

En profiter pour faire votre toilette, en faisant le plus de bruit possible en vous léchant avec votre langue râpeuse.

Si vous ne constatez pas immédiatement un début d’activité humaine dans le lit, commencer à gratter les portes de l’armoire.

Passer à l’étape suivante, en miaulant avec votre plus belle voix.

Si après toutes ces opérations, vos maîtres dorment encore, remonter jusqu’à l’oreiller et déployer l’arme absolue : le léchage d’oreille. Cette technique, bien qu’interdite par la SPMDC (Société Protectrice des Maîtres de Chats), est imparable. Attention toutefois, prenez garde de ne pas subir d’effets secondaires du genre « jeter de chat hors du lit »…

Ouf, ça y est vous y êtes, votre maîtresse a craqué et s’est enfin levée. Attention, vous n’êtes pas encore arrivé à vos faims fins. Il faut maintenant veiller à bien se positionner dans ses jambes pour qu’elle ne vous oublie pas lors de son trajet jusqu’à la cuisine.

Miaooooow, enfin, votre gamelle se remplit sous vos yeux. Ne perdez pas de temps, jeter vous dessus comme un goinfre qui n’aurait pas mangé depuis une semaine, afin d’être sûr qu’aucun membre de la Famille Cuisine ne tape dans vos croquettes.

Se trainer ensuite lamentablement jusqu’au canapé, et dormir d’un repos bien mérité… jusqu’au soir.

Recommencer l’opération chaque jour, matin et soir, pendant une vingtaine d’années…

poisson_d_avril - 3

Allez, c’est pas tout, j’entends du bruit, mes maîtres sont de retour. Je vais filer me planquer sous une couverture sur le canapé et faire comme si de rien n’était…

Au fait, si vous croisez la Famille Cuisine, pas un mot de tout ça. Ce que vous venez de lire doit rester entre nous bien sûr 😉

 

 

* thin-0738_polution_sea_water_dead_fish-512 d’avril évidemment 😉

Le (gros) Chat Cuisine

Publié le

Catégories

Divers

Commentaires