tarte chocolat praline

Tarte au chocolat et praliné

Après toutes ces recettes à base de fruits, il était temps de revenir à un dessert bien moins raisonnable… Bah oui, quoi, la rentrée est passée, les maillots de bain sont dans les placards, on peut se lâcher 😉 C’est justement ce que je me suis dit en voyant cette très gourmande tarte au chocolat et praliné qui fait la une du magazine « Marmiton » du mois de septembre / octobre. Au menu, nous avons donc une pâte sablée croustillante (que j’ai parfumée à la fleur d’oranger, miam), une couche de pralins en morceaux et enfin une ganache chocolat noir / pâte à tartiner.

Tarte chocolat et praliné
Alors là, si vous ne craquez pas, j’arrête le blog 😉

La recette préconisait l’utilisation d’une bonne pâte à tartiner bio sans huile végétale… Mais comme j’ai fait cette recette en dernière minute, je n’ai pas eu le temps de trouver la fameuse Nocciolata. Je me suis donc rabattu sur la traditionnelle pâte à tartiner italienne que tout le monde adore bien qu’elle ne soit pas très bonne pour la santé… Tant pis, on fera avec, et puis une petite dose d’huile de palme de temps en temps, ça ne devrait pas nous faire trop de mal, hein ! ;-)…

Temps de préparation : 30 min.

Temps de repos de la pâte : 1 h 30

Temps de cuisson : 25 min.

Temps de refroidissement : au moins 4 h (voir même une nuit)

Les ingrédients

Je mets ici les quantité pour un moule à tarte rond classique. De mon côté, j’ai diminué d’un tiers la quantité de ganache, car j’ai utilisé un moule à tarte rectangulaire et plus petit.

Pâte sablée

  • 90 g de beurre mou
  • 1 oeuf
  • 185 g de farine (T55 idéalement)
  • 90 g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à soupe de fleur d’oranger (facultatif)

Vous pouvez bien sûr utiliser une pâte sablée du commerce, si vous manquez de temps ou de motivation 😉

Ganache chocolat – praliné

  • 30 cl de crème liquide entière
  • 300 g de chocolat noir pâtissier
  • 150 g de pâte à tartiner (bio ou pas, huile de palme ou pas… c’est selon votre conscience ;-))

Dressage

  • 150 g de pralin en morceaux

La recette

Pâte sablée

Tout d’abord, bravo, si vous lisez cette étape, c’est que vous n’avez pas succombé au charme de la pâte sablée toute faite 😉

Dans un saladier ou le bol de votre robot, mélanger tous les ingrédients secs (farine, sucre et sel).

Ajouter le beurre mou, découpé en petits cubes. Mélanger à la main ou avec la feuille du robot. Vous devez obtenir une texture de sable assez fin.

Ajouter l’oeuf et la cuillère à soupe de fleur d’oranger (ou d’eau si vous voulez une pâte nature).

Mélanger rapidement sans trop insister. Si la pâte est vraiment trop dure, ajouter un peu d’eau. Si elle est collante (ce qui fut mon cas, car j’avais suivi la recette d’origine préconisant 3 cl d’eau !!!) ajouter de la farine.

Mettre en boule, dans un film alimentaire, puis conserver au frais au moins 1h.

Ganache chocolat – praliné

Pendant que la pâte refroidit, découper le chocolat en petits morceaux (c’est important pour qu’il fonde mieux).

tarte_chocolat_praline-1

Faire chauffer la crème liquide jusqu’à ébullition.

Verser un tiers de la crème sur le chocolat et mélanger à la maryse (ou avec une cuillère en bois).

tarte_chocolat_praline-2

Recommencer l’opération deux fois, jusqu’à ce que le chocolat et la crème soit bien mélangés. Si, comme moi, vous êtes fan de Mercotte, vous savez que cette étape s’appelle l’émulsion.

tarte_chocolat_praline-3

Vous devez obtenir une texture lisse et brillante.

tarte_chocolat_praline-5

Ajouter la pâte à tartiner, mélanger à nouveau.

tarte_chocolat_praline-4

Réserver à température ambiante.

Cuisson de la tarte

Sortir la pâte et la laisser une quinzaine de minutes à température ambiante.

L’étaler sur le plan de travail fariné ou entre deux feuilles de papier cuisson.

Déposer votre pâte dans un moule à tarte beurré.

comme d’hab, j’ai du batailler ferme pour cette étape… je ne sais pas pourquoi mais je ne suis pas doué avec l’étalage de pâte 😉

Idéalement, remettre le moule avec la pâte une quinzaine de minutes au frais (cela permet à la pâte de ne pas trop se rétracter à la cuisson).

Préchauffer votre four à 180°.

Piquer la tarte avec une fourchette. Recouvrir de papier cuisson et de billes de cuisson (ou des haricots, du riz, des haltères, une roue de voiture… bref tout ce qui vous avez sous la main et qui permettra à la pâte de ne pas lever…).

Enfourner la pâte couverte pour 15 minutes.

Enlever le papier cuisson et les billes de cuisson et continuer la cuisson pour 10-15 minutes. La pâte doit être uniformément dorée.

tarte_chocolat_praline-6

Laisser refroidir.

Dressage

Lorsque la pâte est refroidie, verser dessus le pralin en morceaux.

tarte_chocolat_praline-7

Etaler la ganache sur le pralin (si la ganache a épaissi, n’hésitez pas à la mélanger ou la fouetter à nouveau).

Tapoter votre tarte pour évacuer les bulles d’air dans la ganache.

tarte_chocolat_praline-8

Faire refroidir la tarte au moins 4 h au frais (vous pouvez aussi la faire la veille et la laisser la nuit au frigo).

tarte_chocolat_praline-9

Dégustation

Bon, bah pour cette étape, je crois que vous n’aurez pas besoin de mes conseils, ça se fait naturellement en approchant un morceau de tarte de votre bouche et en fermant les yeux… Miam 😉

Tarte au chocolat et au praliné

Le père Cuisine

Publié le

Catégories

Dessert

Commentaires