Clémentines givrées

Ah les années 70 et 80 ! Vous vous souvenez quand on mangeait nos oranges ou citrons givrés, fièrement sortis du congélateur par nos parents pionniers du « surgelé » 😉

Depuis quelques temps, ce dessert revient sur le devant de la scène. Je me suis dit que ça pourrait faire un petit supplément léger et gourmand, pour faire passer les copieux repas de fin d’année. J’ai choisi l’option clémentines corses* givrées pour accompagner ma bûche crème de marrons / clémentine (que j’espère vous proposer bientôt sur le blog si j’ai le temps de faire les photos).

Ce dessert est hyper simple à réaliser et assez rapide (si on ne tient pas compte des 3 heures de réfrigération). Si vous êtes en mal d’inspiration pour un petit dessert supplémentaire pour le réveillon, n’hésitez pas à vous lancer 😉

J’ai utilisé ma sorbetière mais vous pouvez aussi faire sans, en mélangeant régulièrement le sorbet pendant la prise au froid (explications détaillées dans la recette).

* Oups, je vous avoue que j’ai du me rabattre sur des clémentines espagnoles à feuilles car quand j’ai fait mes courses, il n’y avait plus de clémentines corses… Mais préférez l’option nationale, ce sera encore plus gourmand, et elles sont plus petites généralement… donc encore plus mignonnes à déguster.

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de réfrigération : au moins 3 h

Les ingrédients

(pour 6 personnes)
  • 6 clémentines corses
  • 1 blanc d’œuf
  • 40 g de sucre
  • 1 cuillère à café de miel d’oranger (facultatif)
De mon côté, j’ai utilisé 8 (grosses) clémentines et j’ai doublé la quantité de blanc d’oeuf (donc 2) et de sucre (80 g). J’ai eu largement assez pour garnir les 8 clémentines, et j’ai pu aussi faire deux petites verrines en complément. Le miel facultatif permet de donner un peu plus de goût et une texture plus souple au sorbet.

La recette

Laver et sécher les clémentines.
Couper le haut des clémentines pour faire des petits chapeaux.
Retirer la chair des coques à l’aide d’une petite cuillère, en vous plaçant au dessus d’une assiette creuse afin de récupérer le précieux jus.
Mettre les coques et chapeaux au congélateur pendant la préparation du sorbet.
Mixer ou presser les quartiers de clémentine et les passer au tamis afin de récupérer uniquement le jus (sans peaux et pépins).
Monter le blanc en neige ferme en incorporant le sucre et le miel en fin de préparation.
Incorporer délicatement le jus de clémentine en mélangeant à l’aide d’une maryse (ou d’un fouet) jusqu’à obtenir une mousse homogène.
Si vous avez une sorbetière, préparer le sorbet en suivant les instructions de votre machine.
Sinon, placer le sorbet au congélateur 3h minimum, en mélangeant toutes les heures pendant ces 3h. Le jus de clémentine aura tendance à tomber au fond du récipient et la meringue remonter. Il faudra donc mélanger 3 fois, pas plus car au bout de ces 3h le sorbet aura solidifié et il ne sera plus nécessaire de mélanger.
Une fois le sorbet prit, le verser dans les coques de clémentines congelées. Laisser dépasser un peu de sorbet et déposer le chapeau par dessus.
Placer de nouveau au congélateur jusqu’à dégustation.
Sortir les clémentines du congélateur 10 minutes avant de déguster.
Clémentines givrées : un dessert frais et léger !
Terminez le repas avec une note fraîche et acidulées avec ces clémentines givrées.

Recette issue du blog Amandine Cooking