Pâte à tartiner chocolat – noisette façon Michalak

Le monde est fou ! Cette semaine des gens se sont battus, dans plusieurs supermarchés de France, pour profiter d’une bonne affaire sur un pot de pâte à tartiner industrielle bourrée d’huile de palme…

Eh bien, dans la Famille Cuisine, aujourd’hui, pas de réduction de prix à -70%, mais plutôt une augmentation de 100% de saveur et de gourmandise, avec cette recette de pâte à tartiner maison, au chocolat et à la noisette façon Christophe Michalak !

Alors oui, ça sera plus cher, oui ça sera plus long que d’aller au supermarché, oui il faut posséder un bon mixer, oui il y aura un peu de vaisselle dans votre évier… mais après dégustation, promis, vous ne vous battrez plus jamais pour acheter du Nutella en promo… oups j’ai cité la marque 😉

Si vous êtes convaincu, ne tardez pas à faire cette pâte à tartiner car dans quelques jours c’est la chandeleur… et à mon avis, tartinée sur des crêpes encore chaudes, ça sera une pure tuerie 😉

Temps de préparation : 45 min.

Temps de cuisson : 15 min.

Les ingrédients

(pour environ 2 pots à confiture)

  • 270 g de noisettes entières
  • 120 g de sucre en poudre
  • 150 g de sucre glace
  • 150 g de bon chocolat au lait dessert à 40% de cacao
  • 25 g de poudre de lait
  • 10 g de cacao amer en poudre
  • 5 g d’huile de pépins de raisin (ou de tournesol)
  • 3 g de sel fin

La recette

Préchauffer le four à 180°.

Pendant ce temps, préparer un caramel en faisant cuire, à feu moyen-fort, un tiers du sucre dans un casserole à fond épais. Dès que le sucre devient liquide, ajouter à nouveau un tiers du sucre. Faire de même avec le dernier tiers. Vous pouvez bouger un peu la casserole pour mélanger le sucre, mais il ne faut pas utiliser une cuillère ou une maryse. Attention, ne pas faire trop cuire le caramel, il doit être juste blond pour ne pas être amer. Ajouter la moitié des 3 g de sel et mélanger avec une maryse.

Verser le caramel sur une plaque recouverte de papier cuisson et l’étaler en couche fine. Laisser refroidir.

Quand le four est chaud, faire torréfier les noisettes, sur une plaque de cuisson, pendant environ 20 minutes. Le chef Michalak indique 30 à 40 minutes, mais de mon côté au bout de 20 minutes mes noisettes étaient déjà très brunes. Remuer un peu la plaque de temps en temps pour que les noisettes soient grillées partout.

A la sortie du four, enlever la peau des noisettes en les frottant dans un tamis ou dans un torchon propre. Cette étape est un peu galère, mais obligatoire (sauf si vous achetez des noisettes déjà emmondées).

Mixer 120 g de noisettes avec le caramel refroidit et cassé en morceaux, pendant plusieurs minutes. A la fin, vous devez obtenir une pâte un peu liquide. Cette pâte est en fait du pralin. Mettre dans un récipient et réserver.

Reprendre le mixer et y mettre le reste des noisettes avec le sucre glace. Mixer jusqu’à obtenir une pâte de noisettes compacte.

Faire fondre le chocolat au four micro-onde par période de 30 s : on chauffe 30 s, on mélange, et ainsi de suite, jusqu’à ce que le chocolat soit bien liquide.

Ajouter le chocolat et le sel à la pâte de noisettes et bien mixer à nouveau. Ce mélange s’appelle du gianduja.

Terminer en ajoutant le lait en poudre, le cacao, l’huile et le pralin. Mixer encore 2 ou 3 minutes jusqu’à obtenir la texture souhaitée (de mon côté, j’ai laissé quelques petits grains de noisettes, mais vous préférez peut être une pâte plus lisse). Attention toutefois de ne pas trop mixer, pour ne pas que la pâte soit trop liquide.

Verser la pâte dans des pots en verre, type pot de confiture par exemple.

Vous pourrez conserver cette pâte à tartiner maison pendant plusieurs semaines à température ambiante.

Et maintenant, il n’y a plus qu’à préparer des crêpes ou des tartines de pain grillé pour un goûter hyper gourmand !

Pâte à tartiner maison chocolat / noisette façon Michalak

Recette issue du blog « C’est ma fournée ».